Chips / Au bord de l’eau…

Posted in General | Leave a comment

ARTICLE / White Riot. Classe et race dans le Rand en 1922

Le 18 avril 1922, par un message téléphonique « top secret », Lénine demande à Zinoviev, dirigeant de l’Internationale Communiste, de faire envoyer des agents de l’I.C. « en Afrique du Sud, pour réunir l’information la plus détaillée et la plus complète […] sur le soulèvement ouvrier récemment réprimé. Cela devrait être fait le plus tôt possible, et avec le maximum de précautions, car nous pouvons être sûrs que les Britanniques vont tout faire pour éviter la moindre possibilité de contact avec les insurgés qui n’ont pas encore été fusillés ou emprisonnés. »
Une insurrection ouvrière venait en effet de secouer le Rand, et faire plus de 200 morts.
Mais ce que les bourgeois dénonçaient comme « révolte rouge » a ceci de surprenant d’avoir eu pour cause une lutte des mineurs blancs contre la menace de perdre leur emploi au bénéfice de mineurs noirs, donc la défense de privilèges « raciaux » d’une partie des prolétaires contre une autre. De plus, sur la quarantaine de Noirs tués, la plupart l’ont été par des grévistes blancs. Alors, qui était l’ennemi des insurgés ? les patrons ? les Noirs ? ou les deux à la fois ? Dans une insurrection menée explicitement au nom de la classe et de la race, quel sens reste-il à « classe » et « race » ainsi confondues ? LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Chips / Manu militari… le livre

Les éditions Le Monde à l’envers viennent de publier l’ouvrage de Tristan Leoni, Manu Militari ? Radiographie critique de l’armée (120 p., février 2018).
Il s’agit d’une version revue, actualisée et augmentée de l’article « Manu militari. Pour un abordage iconoclaste de la question martiale » paru sur ce blog  en mars 2017.

Posted in General | Leave a comment

ARTICLE / Race et Nouvelle droite

Le mot de « race » a depuis longtemps été évacué du corpus lexical de la gauche, devenant presque tabou. Les races n’existaient pas et seuls les racistes utilisaient ce mot, ce qui prouvait bien qu’ils l’étaient, on les reconnaissait donc facilement. Il y a encore une dizaine d’année, si l’on croisait dans la rue un autocollant « La race, c’est classe » on savait qu’un fasciste l’avait posé. Aujourd’hui, ce n’est plus si simple. Car depuis quelques années les règles sémantiques en vigueur « à gauche » se sont quelque peu complexifiées pour une frange du champ politique qui s’exprime dans certains infokiosques ou sur France Culture, depuis les chaires de Paris VIII ou dans les colonnes de certains journaux militants. L’antiracisme d’antan est parfois dénoncé comme une autre forme de racisme et l’ethnodifférencialisme, auparavant dénoncé comme le masque d’un racisme inavouable, semble devenu, sous des habits neufs, le nec plus ultra militant. Le raciste sera-t-il bientôt celui qui n’emploie pas le mot race ?
Là où d’aucuns voient l’importation plus ou moins adroite de théories américaines, d’autres décèlent le résultat du long travail de sape intellectuel mené par un courant de l’extrême droite française : la Nouvelle droite. Il nous a semblé utile de voir comment ce courant qui, depuis cinquante ans, creuse
discrètement son sillon théorique, avait abordé « la race ». Serait-il pour quelque chose dans ce retour de ce mot ? Sa stratégie d’hégémonie culturelle lui aurait-t-elle permis de remporter la bataille des idées et d’entraîner « la gauche » dans un piège diabolique ? LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

LPR / Greta Garbo ou la fierté d’être père 

L’ « âge d’or » de Hollywood reste pour nous synonyme d’usine à rêves, de divertissement de masse conformiste, une perception accentuée après 1934 par l’introduction du « Code Hayes » : priorité aux valeurs familiales, obligation de ne peindre crime et adultère que sous des couleurs négatives, proscription de la nudité, de la prostitution et des amours inter-raciales. Une récente étude a sensiblement modifié ce point de vue. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Chips / Francs-tireurs des années 68

Devant l’avalanche d’ouvrages sur Mai 68, on ne peut que conseiller la lecture de l’ouvrage de Lola Miesseroff, Voyage en outre-gauche. Paroles de francs-tireurs des années 68, Libertalia, 2018, 288 p.

« De 1968 en France, on ne retient en général que des clichés chocs ou chics : les barricades au Quartier latin, les voitures qui brûlent, des slogans (« il est interdit d’interdire », « sous les pavés la plage »), la pénurie d’essence, les soixante-huitards baba cools et ceux qui, passés « du col Mao au Rotary », ont fait depuis de « belles » carrières.
On oublie que mai 68 n’a été que le point culminant d’un mouvement de révolte des ouvriers et des jeunes qui avait débuté bien avant et s’est prolongé largement au-delà, que ce mouvement a été très actif loin de la capitale et que les étudiants ou les groupuscules maoïstes et trotskistes n’en constituaient que les composantes les plus visibles.
C’est une autre vision de cette période que l’auteure donne à connaître et à comprendre, celle d’une mouvance hétérogène, « l’archipel outre-gauche », qui va des anarchistes indépendants à l’ultragauche en passant par les situationnistes.
Des témoignages de trente individus qui se trouvaient alors à Paris, Nantes, Angers, Lyon, Chambéry, Strasbourg, Toulouse, Bordeaux ou Marseille, elle tire un récit choral subjectif, fait de vécu et de théorisation, d’anecdotes et de réflexion, d’espérances et de désespérance, sans oublier une bonne pincée d’humour et même un peu de
sex, drugs, free jazz and rock’n’roll. »

Posted in General | Leave a comment

Homo 14 / Pour une critique de l’« homosexualité »

Dans de très nombreuses cultures – le monde chrétien étant une exception –, il est légitime pour des hommes d’entretenir entre eux des rapports sexuels. Mais à deux conditions : tenir son rôle social (se marier et procréer), et respecter une hiérarchie entre partenaires sexuels, l’un dit actif (pénétrant), l’autre dit passif (pénétré). À cette seconde condition, il s’ajoute que la relation est légitime seulement si elle implique un adulte avec un homme jeune, ou un adulte avec un homme qui se conduit comme une femme est censée le faire. Or, à partir du XVIIIsiècle, une partie de l’Europe a vu émerger une catégorie historique nouvelle, celle des hommes préférant n’avoir de rapports sexuels qu’avec des hommes. LIRE LA SUITE.

Posted in General | Leave a comment

LPR / Portrait du travailleur intellectuel en « capitaliste du savoir »

À la jonction entre les XIXe et XXe siècles, le révolutionnaire polonais Jan Makhaïski (1866-1926) entendait démontrer que les « travailleurs intellectuels », ceux qui sont rétribués pour penser (ingénieurs, gestionnaires, comptables, professeurs, journalistes, écrivains…), constituent une fraction de la bourgeoisie aux intérêts de classe opposés à ceux des ouvriers. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

ARTICLE / Califat et barbarie : la lutte finale ?

Peut-on lire dans les ruines comme dans les lignes de la main ? La capitale politique de l’État islamique (EI) est tombée le 17 octobre 2017, épilogue annoncé d’une bataille qui a véritablement débuté quatre mois plus tôt. Pourtant, pas de foule en liesse dans les rues pour accueillir les libérateurs, et pour cause. […] L’effondrement de l’EI semble refermer une parenthèse, celle de l’affrontement entre le Mal et le reste du monde ; désormais, l’actualité syrienne sera celle du conflit initial, cette guerre civile qui a mis fin et fait suite à la contestation sociale de 2011. En dépit des années d’un processus de libanisation qui a vu s’affronter des centaines de milices et groupes armés plus ou moins soutenus par des puissances étrangères, le conflit touche à sa fin. Les prolétaires avaient eu le choix entre se faire tout petits, émigrer ou choisir un camp (le métier de soldat, le seul en tension dans la région, ayant l’avantage de fournir un salaire et un repas). Mais, désormais, la normalisation approchant, chacun se prépare à une exploitation plus rationnelle et plus classique de toute cette main-d’œuvre qu’on imagine docilisée par des pluies de bombes et de ruines. LIRE LA SUITE

 

Posted in General | Leave a comment

Homo 13 / Deux entretiens…

Avant d’aborder le chapitre final de la série Homo, il nous a paru utile de publier la transcription d’entretiens réalisés avec une infirmière et un ouvrier qui, tous deux, ont des pratiques homosexuelles. Nés à la fin du XXe siècle, comment ces prolétaires vivent-ils aujourd’hui leur sexualité et, notamment au travail, ces catégories de gay et lesbienne ? Quid du mariage pour tous, de la PMA et de la GPA ? Nous n’avons pas choisi Alix et Fabrice parce qu’ils nous paraîtraient « représentatifs » mais, tout simplement, parce que ce sont des amis.
1 / « Anthropolesbos », entretien avec Alix.
2 / « Aujourd’hui y a plus moyen ! », entretien avec Fabrice.

Posted in General | Leave a comment

Chips : Les Kurdes auraient une chance…

« Aucun découpage territorial n’est définitif. Tant qu’il vivra, le capitalisme favorisera, détruira et recomposera des États. Depuis deux siècles, le fait national est l’enjeu de manipulations en tous sens, chaque despote pouvant prétendre défendre un peuple ou une minorité opprimée. Dans une zone vitale pour les grandes puissances, il n’y a d’entité étatique qu’établie ou défaite par le capital. Les Kurdes auraient une chance de fonder un État si un pouvoir indépendant gérant l’exploitation pétrolière au nord de l’Irak répondait aux intérêts des pays producteurs et des grandes sociétés.»
> 10 + 1 questions sur la guerre du Kosovo, Troploin, 1999.

Posted in General | Leave a comment

Homo 12 / Queer, ou l’identité qui refuse d’en être une

Plus de vingt ans après Stonewall – émeute new-yorkaise en 1969 devenue symbole des luttes homosexuelles – au moment où l’homosexualité commence à pouvoir sortir du « placard », une aile du mouvement gay et lesbien ne se satisfait pas d’une acceptation de façade, ni d’une tolérance sociale inefficace contre l’épidémie de sida. Cette minorité se revendique « queer », reprenant un mot jusque-là employé à la fois contre et par les homosexuels mais généralement avec une acception négative (queer = bizarre). Cette réaction venue de la base aura son prolongement dans le monde intellectuel, et sera reprise aussi par des radicaux qui en feront la base d’un programme de subversion totale. LIRE LA SUITE.

Posted in General | Leave a comment

LPR / Sur la route, entre cauchemar et chaos

Se jeter sur les barbelés de l’Europe ou s’embarquer sur d’obscènes bateaux en Méditerranée n’est généralement pour les migrants que la dernière étape d’un périple de milliers de km et de plusieurs années… Mais « faire l’aventure », comme ils disent, c’est plonger en enfer.
LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

ENTRETIEN / Explosons les codes sexuels ! Une ancienne du FHAR parle

Née en 1947, Lola Miesseroff a pris dès sa jeunesse une part active à la critique et aux luttes sociales. Elle raconte ici son engagement dans le Front homosexuel d’action révolutionnaire (FHAR) au début des années soixante-dix, et bien d’autres choses encore. « Là-dessus, on apprend que se crée le FHAR. Évidemment, on se précipite. On débarque avec notre bande de copains et on se jette là-dedans à corps perdu, parce que, ce qui nous plaisait, c’est que ce n’était pas un front de libération homosexuelle, mais un front homosexuel d’action révolutionnaire. » LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Homo 11 / Être ce que nous ne savons pas encore (Stonewall, le FHAR et après)

À la fin des années soixante, quand un mouvement d’autodéfense homosexuelle explose en une révolte multiforme, ses éclats éclairent une tentative de critique sociale qui inclurait les « questions sexuelles ». L’élan retombe pourtant, et l’insoumission devient auto-affirmation avant de laisser la place à la revendication. De toute étincelle ne jaillit pas une flamme. Mais quelques-uns ne s’y résignent pas. Nous nous limiterons à quelques moments significatifs dans trois pays, les États-Unis, la France et l’Italie. LIRE LA SUITE.

Posted in General | Leave a comment

ENTRETIEN / La valeur et son abolition (Bruno Astarian)

Dans quelques semaines, les éditions Entremonde publieront un nouveau livre de Bruno Astarian, L’abolition de la valeur, occasion pour une brève discussion avec l’auteur.
Loin d’être une affaire de marxologues ou de spécialistes, la question de la valeur a des enjeux directs, pour la compréhension de la société capitaliste comme pour celle d’une révolution communiste. LIRE LA SUITE.

Posted in General | Leave a comment

LPR / Féminisme contre social-démocratie

Dix ans après une révolution, heureusement pacifique, les États-Unis vivent sous un régime socialiste défenseur des droits du travail et instaurateur d’un Welfare State. Mais dans sa lutte contre les inégalités, le « socialisme américain » oublie les femmes, qui continuent d’être harcelées sexuellement et discriminées à l’embauche (le salariat existe toujours). La persistance du sexisme déclenche un mouvement autonome de femmes – blanches et de couleur – réprimé par le FBI, et de plus en plus radical, jusqu’à s’engager dans la lutte armée. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

LPR / Racisme en Provence

Alors que la France s’est dotée en juillet 1972 d’une législation punissant les propos, injures et discriminations racistes, elle connaît l’été suivant une flambée de violence raciste, notamment en Provence.
Paradoxe ?
Quoique publiés il y a plus de quarante ans,
Les dossiers noirs du racisme dans le Midi de la France n’éclairent pas seulement cet épisode, mais aussi indirectement notre présent. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

LPR / Shlomo Sand, intellectuel critique

La critique du sionisme et du « roman national » israélien par Shlomo Sand est d’une lecture salutaire, en Israël comme ailleurs. Avec une limite : sa méthode historique s’arrête au seuil d’une analyse de classe. L’auteur nous en livre lui-même la raison : son expérience militante décevante dans un groupe gauchiste l’a dépris du marxisme et incité à remplacer le « romantisme révolutionnaire » par « l’histoire sociale ». LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

LPR / Sur la « dés-ouvriérisation » du PCF

Ce qui a fait la force historique du PCF, c’était son emprise sur la classe ouvrière, au point que des groupes comme Socialisme ou Barbarie voyaient dans la bureaucratie ouvrière le principal obstacle à l’action autonome des prolétaires. Qu’en est-il aujourd’hui ? LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment