Homo 05 / Qu’est-ce qu’un homme ? (fairy et queer à New York)

0-quest-ce-quun-homme-ffairy-et-queer-a-new-yorkNous aurions une sexualité, déterminée par la distinction hétéro/homo.
Telle est l’idée dominante dans les sociétés occidentales depuis la fin du 20
e siècle. L’ajout à ce tableau d’une palette aux nuances de plus en plus fines (bi, queer, trans, etc.) n’en modifie pas l’axe central de la sexualité : être homo ou hétéro. Quoi qu’on en pense, qu’on considère le fait bon ou mauvais, choisi ou contraint, il passe pour un trait fondamental de l’espèce humaine, longtemps nié, marginalisé et réprimé, mais qui heureusement a fini par être accepté dans les pays les plus « éclairés ».
Or, ce qui semble aujourd’hui une réalité (pas « banale » puisqu’il a fallu se battre pour l’imposer) a été historiquement « construit » : pour mieux le comprendre, nous partirons de ce qu’il en était aux Etats-Unis dans la première moitié du 20
e
siècle, surtout à New York, un peu aussi au Sud profond. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

LPR / Sommes-nous seuls dans l’univers ?

LPR Les Petites Recensions.0999 « Comment demeurer révolutionnaire sans révolution ? », demandait Maresia Dalua. Pour répondre, il faut aller en amont: comprendre ce que peuvent faire « les révolutionnaires » suppose de s’interroger sur quelle révolution on envisage, sur ce que serait son « contenu ». C’est ce que fait Bruno Astrarian en se demandant à quoi sert la théorie communiste. LIRE LA SUITE

 

Posted in General | Leave a comment

LPR / Militantisme pas mort

LPR Les Petites Recensions.0999 Sous le nom collectif de Maresia Dalua, plusieurs personnes dressent le bilan de leur expérience militante vers 1980-2000 dans des organisations issues de la Gauche Communiste ou « ultra-gauches », dont ils n’indiquent pas les noms, certainement par refus de polémiques inutiles.
Critique du militantisme, le texte l’est aussi de la politique, définie comme « dépossession d’une partie de la communauté de toute possibilité d’agir et décider directement », quand « l’organisation de la vie elle-même est devenue une sphère particulière (..) dans laquelle des techniciens décident désormais de nos existences. » A la tête de l’Etat, des spécialistes servent une classe exploiteuse et, en démocratie capitaliste, des spécialistes servent dans les partis en concurrence pour le pouvoir. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Carambolage à République

nuit-debout-1 Loin d’être apportée de l’extérieur, la confusion est depuis l’altermondialisme des années 2000 l’expression d’une partie de cette classe moyenne désemparée qui n’a plus de mouvement ouvrier structuré et puissant auquel s’adosser. Dans sa recherche d’une boussole, la défense de ses intérêts joue à plein, ce qui explique les angles d’attaque de sa critique : démocratie, culture, éducation, écologie, etc.
Comme l’ont montré le mouvement contre la loi Travail et Nuit Debout, dans la lutte des classes actuelle, ou ce qu’il en est, cette couche sociologique tend à occuper le centre de la contestation, et son idéologie (mouvante) à devenir hégémonique, balançant entre la construction d’une « vraie » gauche et le populisme. Ce dernier, avec son clivage peuple versus oligarchie, a aujourd’hui le vent en poupe. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Diversaj / La haine et le déluge

0-stabs-in-church– Je hais le monde à tel point, que la haine est devenue chez moi un organe à part entière !!
– L’herbe mouillée c’est très glissant s’pas ?
– Comme mes poumons, comme mon cœur, ma haine est devenu un muscle !!!
– Oh ! Là, je vous arrête, car la haine est une articulation !
– Croyez-vous ?
– Ouais.
– Non-non-non c’est un muscle ! Ma haine pourrait soulever les montagnes !
– Donnez-lui un levier, un point d’appui, elle soulèvera le monde… Archie disait ça…
– Mais alors ??? La haine est un levier !!
– Non !
– Peut-on considérer l’ensemble levier-point d’appui, comme une sorte d’articulation ?
– Mais non !
– Bon… je vois que ça n’intéresse personne !!
– Et pourtant…
– Ça se discute…

F’murrr, Après nous… le déluge ?, 1989.

Posted in General | Leave a comment

Homo 04 / Des rapports de classes chez les homos (victoriens)

ddt21-rapports-de-classes-chez-les-homos-victoriens-4De tout temps les dominants ont exploité sexuellement les dominés, hommes et femmes, et plus encore quand ils disposent sur l’esclave et le serviteur d’un pouvoir sans limites.
Mais l’érotisation de la masculinité du travailleur ne pouvait naître que lorsque les classes s’agencent comme elles le font sous le capitalisme.
Le bourgeois ne se rapporte pas au prolétaire comme le maître à l‘esclave ou le seigneur au serf. Théoriquement libre, en fait obligé de vendre sa force de travail pour vivre, le prolétaire est payé par le bourgeois pour la location de son corps et de son énergie. L’omniprésence de l’échange marchand a conduit le capitalisme à une gestion originale de la prostitution, avec des conséquences considérables sur son traitement de l’homosexualité. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

LPR / Crise globale

LPR Les Petites Recensions.0999Du royaume polono-lithuanien à la Chine en passant par l’empire ottoman, Geoffrey Parker dresse sur près de 900 pages un tableau synoptique du monde affecté par le “petit âge glaciaire” : celui-ci s’étend du 14e siècle au 19e, mais atteint son paroxysme entre 1570 et 1730, et son maximum vers 1560-1600. Une variation de plus ou moins un dixième de degré avance ou retarde la maturation des récoltes d’un jour. Après 1690, le refroidissement recule les moissons de deux semaines en moyenne dans les zones tempérées. Le froid n’est d’ailleurs pas le seul fléau : en 1645-46, il pleut presque toute une année en Sicile.       LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

LPR / Populisme de boue

LPR Les Petites Recensions.0999C’est en avril 2016, pour la promotion de ce livre, que Chantal Mouffe a fait irruption dans les médias français. Jusqu’ici peu traduite, la philosophe poursuit l’œuvre de son compagnon Ernest Laclau, un universitaire argentin, ancien militant péroniste de gauche, considéré comme le théoricien du « populisme de gauche » et dont le titre de gloire est d’être l’inspirateur théorique des dirigeants de Podemos. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Sur la « question » des « femmes »

Sur la « question » des « femmes »Si, comme dit Marx dans les Manuscrits de 1844 en reprenant une idée de Fourier, le rapport entre sexes « permet de juger de tout le degré du développement humain », il doit permettre aussi de juger du degré du développement des révolutions. Mesurées à ce critère, les insurrections passées ont piètre figure, car on aurait du mal à en trouver où la domination masculine n’ait pas prévalu.  Ce fait indéniable, la théorie radicale ne le prend guère au sérieux.
Traditionnellement, l’anarchisme n’y voyait pas une question particulière : la libération de l’humanité libérerait les femmes et les hommes. Depuis les années 1970 et la montée d’un mouvement féministe, de nombreux groupes anarchistes traitent les femmes comme une catégorie de plus – trop longtemps oubliée – à ajouter à la liste des catégories opprimées et porteuses de potentialités révolutionnaires. Quant aux marxistes, sous prétexte de replacer la partie « femmes » dans le tout « prolétariat » et de distinguer entre bourgeoises et prolétaires (distinction certainement essentielle), la plupart dissolvent « la femme » dans la classe. Malheureusement, sans cette partie-là, la totalité n’existe pas.
Nous estimons au contraire impossible de penser l’émancipation des femmes comme une simple conséquence de l’émancipation humaine en général : c’en est une composante indispensable. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Califat et barbarie : En attendant Raqqa

Califat et barbarie. En attendant RaqqaL’État islamique (EI) reculant sur tous les fronts et Raqqa, sa capitale politique, semblant sur le point de tomber aux mains des forces armées réunies de la liberté, de la démocratie, de la laïcité et peut-être même du féminisme.
C’était fin 2015, mais huit mois plus tard c’est toujours le cas. Mais si le Califat n’en finit pas de mourir, la situation a évolué et une page se tourne. LIRE LA SUITE

Ce texte fait suite et prolonge Califat & Barbarie, texte publié sur le blog DDT21 en deux épisodes en novembre et décembre 2015, considérant cette fois moins le l’État islamique lui-même que le sort de ses voisins immédiats, rebelles syriens, forces kurdes ou habitants cherchant à fuir cette zone de chaos.

Posted in General | Leave a comment

Diversaj / « Contre la Loi, contre le Travail ! »

Posted in General | Leave a comment

Brouillards de guerre

Brouillard de guerre.02Sur ce que l’on appelait autrefois le Croissant fertile, l’État islamique cherche à s’imposer contre, et par-delà, les structures étatiques en place en Irak ou en Syrie. Plusieurs grandes puissances, aussi désunies entre elles que militairement très supérieures, tentent aujourd’hui de l’en empêcher pour garder leur contrôle sur la région. Du chaos à la crise et vice et versa. LIRE LA SUITE.

Posted in General | Leave a comment

Lettre à des amis « rojavistes » (TKGV)

Lettre à des amis rojavistesCette lettre ne s’adresse pas aux militants qui surfent d’un mouvement à une lutte en fonction du sens des médias pour construire un parti ou une orga. Elle s’adresse à vous, amis et camarades de différentes villes dont nous apprécions les réflexions et le sens critique et partageons souvent les positions, mais avec qui nous pouvons parfois être en désaccord1.

C’est en particulier le cas à propos du Rojava. Contrairement à vous, et depuis un an et demi, nous avons plus que des doutes sur l’utilisation du mot « révolution » pour qualifier ce qui se passe dans cette région. Des doutes également concernant la manière dont ce « processus » est présenté et soutenu en Occident. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Homo 03 / Naissance d’une « question sexuelle »

Homo 03 question sexuellePourquoi l’homosexualité, d’abord théorisée par ses défenseurs, l’a-t-elle été ensuite rapidement par des censeurs désireux de la réprimer ou de la « guérir » ? Parce que la modernité capitaliste a détaché « la sexualité », l’a créée comme réalité et catégorie à part. Avant, on censurait l’outrage aux autorités, à la religion, autant qu’à la morale sexuelle.
Le 19
e siècle laïcise les mœurs. Mais, tout en faisant du sexe un tabou, la société capitaliste ascendante le traite en objet de politique publique et de discours, elle promeut « la sexualité » comme phénomène à comprendre et à encadrer. La venue sur la scène publique de « l’homosexualité » est inséparable de celle d’une « question sexuelle ». 
LIRE LA SUITE

 

Posted in General | Leave a comment

Homo 02 / « Une énigme très intéressante » (ou L’invention d’une catégorie)

Ulrichs Kertbeny  ddt21.01Comment une pratique humaine s’est-elle trouvée catégorisée comme « l’homosexualité », cataloguée à part, hors-norme, puis reconnue et admise, sans cesser d’être traitée comme si elle définissait ceux et celles qui la pratiquent ? Voilà le but de cette série.
Dans la seconde moitié du 19e siècle, en cherchant à remplacer un vocabulaire méprisant ou injurieux, ceux que l’on allait bientôt appeler « homosexuels » ont voulu se nommer eux-mêmes pour se défendre. Un mot a contribué à construire une identité : tel est le thème de cet épisode qui, au contraire du précédent, traite de deux personnages quasiment dépourvus de lien avec le mouvement ouvrier ou la lutte de classes. On ne s’en étonnera pas : non seulement il y a plus dans la société que la lutte de classes, cela tout le monde le sait, mais il y a plus dans la lutte de classes que les classes. Un mouvement social n’existe comme force historique que s’il est capable de prendre en compte la vie de l’espèce humaine dans l’ensemble de ses dimensions. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Homo 01 / Marx, Engels et « l’inverti »

0.Marx, Engels et « l'inverti ».02Le 22 juin 1869, Friedrich écrit de Manchester à son ami Karl à Londres :
« 
Ainsi donc, tout ce que Wilhelm a réussi, c’est d’obtenir que les lignes masculino-féminine et totalement féminine des Lassalliens fusionnent ! […] C’est assurément un « inverti » tout à fait surprenant que tu m’as envoyé. Ce sont vraiment des révélations tout à fait contre nature. Les pédérastes commencent à se compter et trouvent qu’ils constituent une puissance dans l’État. Seule manquait l’organisation, mais d’après ce texte, il semble qu’elle existe déjà en secret. […] « Guerre aux cons, paix aux trous-du-cul » [en français dans le texte], dira-t-on maintenant. […] Au reste, il n’y a qu’en Allemagne qu’un type de ce genre puisse monter sur scène, ériger en théorie cette saloperie et proclamer : introite [entrez], etc. Malheureusement, il n’a pas encore le courage d’avouer qu’il « en » est et se voit obligé, coram publico [en public], d’opérer « par devant », même s’il ne le fait pas « en entrant par devant », comme il le dit une fois par erreur. Mais attends un peu que le nouveau Code pénal d’Allemagne du Nord ait reconnu les droits du cul [en français], alors il chantera une autre chanson. Nous autres, pauvres gens du devant, avec notre naïf penchant pour les femmes, nous serons alors traités de belle façon. Si Schweitzer était bon à quelque chose, il faudrait lui faire soutirer, à cet étrange bonhomme, les noms et qualités de hauts et très hauts pédérastes, ce qui, étant donné leurs affinités spirituelles, ne lui serait certainement pas difficile. »
Début 21e siècle, si le lecteur ne comprend pas grand-chose à cette correspondance, il en ressort choqué. Nous aussi. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Homo

Série Homo. ddt21 PrésentationMême en grec. Espèce humaine en latin.

Le brouillage étymologique est parfois le symptôme d’un sens à inventer. « Homosexualité », ou les mésaventures d’une pratique humaine, longtemps réprimée ou volontairement ignorée, mise à part, puis théorisée, cataloguée hors-norme, enfin reconnue et admise, mais considérée vers la fin du 20e siècle comme définissant ceux et celles qui s’y livrent.
Voici quelques siècles, des êtres de même sexe entretenant des relations amoureuses risquaient la condamnation, voire la mort, mais leur façon d’être n’était pas un problème social ou politique. Le capitalisme est le premier mode de production à en faire une question à résoudre. Pourquoi ? Et comment le monde moderne a-t-il produit cette identité ?
La série Homo ne sera évidemment pas une histoire de l’homosexualité, elle soulignera seulement quelques étapes de la généalogie de cette catégorie née au 19e siècle.

Homo.01 (premier épisode) : Marx, Engels et « l’inverti »

Homo.02 : « Une énigme très intéressante » (ou L’invention d’une catégorie)

 

Posted in General | Leave a comment

Ennemi Intérieur : le Monstre sur le seuil

0 M ennemi intérieur MonstreLa France n’est pas partie en guerre contre l’État islamique (EI) pour défendre les Droits de l’Homme ou ceux des femmes, mais pour préserver des intérêts (pas seulement pétroliers), et sa place de grande puissance. Que les attaques de l’EI en soient la riposte ou bien qu’elles visent « notre mode de vie » importe peu pour les victimes.
Quand les États font la guerre, leurs armées se combattent, mais prennent aussi pour cible la population de l’État adverse. Les habitants du territoire contrôlé par le Califat sont malgré eux victimes « collatérales » des bombes françaises. Les habitants du territoire contrôlé par l’État français sont malgré eux victimes des assassins au service du Califat.
La différence, c’est que les avions de la coalition anti-E.I. ne visent pas systématiquement et délibérément les civils, alors que le 13 novembre 2015 les djihadistes voulaient tuer des Parisiens qui n’étaient ni militants ni soldats. Chaque État massacre comme il peut. LIRE LA SUITE

Posted in General | Leave a comment

Karl Nesic (1945-2016)

Karl Nesic 1945-2016 01Nous reproduisons ici le  texte publié par Gilles Dauvé sur le site Troploin à l’occasion du décès de Karl Nesic :

Karl Nesic (né en 1945 et décédé ce janvier 2016) avait été membre de Pouvoir Ouvrier, scission de Socialisme ou Barbarie quand ce groupe dirigé par Castoriadis renonça au marxisme et à l’analyse de classes. Pouvoir Ouvrier s’était auto-dissout en 1969.

J’ai rencontré Karl en 1999; à partir de cette date, nous avons signé un certain nombre de textes et brochures. A noter que les textes publiés sans signature, sauf ceux de la Banquise, accessibles sur troploin.fr, ont été conçus et rédigés autant par Karl que par moi-même. LIRE LA SUITE ICI

Posted in General | Leave a comment

Califat et barbarie (deuxième partie)

La répression de toute opposition n’explique pas tout. Surtout pas la « réussite » de l’État islamique (EI), c’est-à-dire le soutien populaire qu’il rencontre. C’est qu’il s’agit davantage d’un processus de construction étatique que de l’occupation d’un territoire par une « groupe terroriste ».
Après des années d’un guerre civile impitoyable, l’arrivée des troupes de l’EI ne signifie pas seulement le remplacement d’un régime de terreur par un autre, mais aussi [voir la première partie] le retour d’un État de droit, un calme relatif, une amélioration du ravitaillement, la réparation d’infrastructures, le rétablissement de services publics, la mise en place rapide d’une administration… dans le meilleur ou le moins pire des cas, certes, mais les habitants peuvent préférer l’ordre au chaos. Que l’EI joue ainsi de ses capacités régaliennes, administratives, logistiques et financières explique qu’il ait pu être accueilli comme un libérateur dans plusieurs villes, puisse apparaître pour certains « comme un régime tout à fait respectable », ou que des tribus lui aient fait allégeance.
Mais ce n’est pas tout. Il va falloir rajouter une couche, celle d’un « espoir désespérant ». Celle de l’adhésion, au delà du pragmatisme, d’une partie de cette population au discours et au projet du Califat. Car l’EI peut compter sur la participation active de dizaines de milliers de militants, soldats ou fonctionnaires, mais aussi sur le soutien passif d’un certain nombre d’habitants d’Irak et de Syrie (et sur la passivité prudente ou indifférente de beaucoup d’autres).
Et puis il y a ces dizaines de milliers de jeunes, notamment beaucoup de prolétaires, qui traversent la planète pour vivre au Califat ou y mourir, tandis que tant d’autres en rêvent.
LIRE LA SUITE

Posted in General | 1 Comment