ARTICLE / Carambolage à République

nuit-debout-1 Loin d’être apportée de l’extérieur, la confusion est depuis l’altermondialisme des années 2000 l’expression d’une partie de cette classe moyenne désemparée qui n’a plus de mouvement ouvrier structuré et puissant auquel s’adosser. Dans sa recherche d’une boussole, la défense de ses intérêts joue à plein, ce qui explique les angles d’attaque de sa critique : démocratie, culture, éducation, écologie, etc.
Comme l’ont montré le mouvement contre la loi Travail et Nuit Debout, dans la lutte des classes actuelle, ou ce qu’il en est, cette couche sociologique tend à occuper le centre de la contestation, et son idéologie (mouvante) à devenir hégémonique, balançant entre la construction d’une « vraie » gauche et le populisme. Ce dernier, avec son clivage peuple versus oligarchie, a aujourd’hui le vent en poupe. LIRE LA SUITE

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *