LPR / Crise globale

LPR Les Petites Recensions.0999Du royaume polono-lithuanien à la Chine en passant par l’empire ottoman, Geoffrey Parker dresse sur près de 900 pages un tableau synoptique du monde affecté par le “petit âge glaciaire” : celui-ci s’étend du 14e siècle au 19e, mais atteint son paroxysme entre 1570 et 1730, et son maximum vers 1560-1600. Une variation de plus ou moins un dixième de degré avance ou retarde la maturation des récoltes d’un jour. Après 1690, le refroidissement recule les moissons de deux semaines en moyenne dans les zones tempérées. Le froid n’est d’ailleurs pas le seul fléau : en 1645-46, il pleut presque toute une année en Sicile.       LIRE LA SUITE

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *